Le blog de Jacques Rigaut par Jean-Luc Bitton son biographe & Emma Rebato

eXTReMe Tracker

"Mon livre de chevet, c'est un revolver."


Ce blog est le livre "Debord" de mon travail en cours sur Jacques Rigaut,
un «work in progress», souvent méconnu, du biographe à l'oeuvre...
(Cette biographie paraîtra chez Denoël.)

Jean-Luc Bitton



:: 13.12.14 ::

Docteur Chance
 



F.J. Ossang, cinéaste, poète, écrivain, chanteur, ouvre sa bibliothèque pour les éditions Le Feu sacré.

"Le livre que vous avez le plus lu et relu ?


NORD de L.F. Céline - TROIS SUICIDES DE LA SOCIETE : Jacques Vaché - Jacques Rigaut - Arthur Cravan (10/18) -LE FESTIN NU de WS Burroughs - AVENTURES D’ARTHUR GORDON PYM d’Edgar Allan Poe"

A l'occasion de la sortie de son recueil de poèmes Venezia Central le réalisateur de L'Affaire des Divisions Morituri nous convie à une soirée le 15 décembre à partir de 18h30 à la boutique Potemkine sise au 30, rue Beaurepaire dans le 10ème à Paris. 


JLB - 13.12.14


:: 10.12.14 ::

Joyeux Noël!
 



Le blog Rigaut vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. En guise de cadeau, voici l'intégralité du dossier Maurice Ronet  réalisé par votre serviteur, pour le N° 5 de la revue Schnock, hiver 2013. Bonne lecture!


JLB - 10.12.14


:: 8.12.14 ::

Le discours
 



"J'ai toujours hésité avant de lire la biographie de tel ou tel écrivain que j'admirais. Les biographes s'attachent parfois à de petits détails, à des témoignages pas toujours exacts, à des traits de caractère qui paraissent déconcertants ou décevants et tout cela m'évoque ces grésillements qui brouillent certaines émissions de radio et rendent inaudibles les musiques ou les voix. Seule la lecture de ses livres nous fait entrer dans l'intimité d'un écrivain et c'est là qu'il est au meilleur de lui-même et qu'il nous parle à voix basse sans que sa voix soit brouillée par le moindre parasite.Mais en lisant la biographie d'un écrivain, on découvre parfois un événement marquant de son enfance qui a été comme une matrice de son oeuvre future et sans qu'il en ait eu toujours une claire conscience, cet événement marquant est revenu, sous diverses formes, hanter ses livres. " (Patrick Modiano)

L'intégralité du discours de Modiano lors de la remise de son prix Nobel de littérature.


JLB - 8.12.14


:: 3.12.14 ::

Schnock et fier de l'être
 



Aujourd'hui, dans toutes les (bonnes) librairies.


JLB - 3.12.14


:: 15.11.14 ::

Tirer sur le bambou
 



On trouvera dans l'excellente revue Books de novembre 2014, un non moins excellent dossier autour de la "Grande Faucheuse". A noter entre autres réjouissances, une investigation passionnante de plusieurs pages sur le suicide assisté, avec un portrait du fondateur de l'association Dignitas.


.

Autre curiosité : ce superbe court-métrage réalisé par Ode Bitton, la mère de l'actrice Aure Atika, dans lequel on peut voir le lettriste Gabriel Pomerand "tirer sur le bambou" avec un manifeste qui résonne comme celui d'Artaud sur le même sujet, paru dans La Révolution Surréaliste en 1925. On songe également au texte de Roger Gilbert-Lecomte "monsieur morphée empoisonneur public" paru dans la revue Bifur en 1929. On se souvient que Pomerand écrivit un très beau texte en juin 1948, dans la revue Psyché : "Trois suicidés significatifs : Jacques Vaché, Jacques Rigaut, René Crevel." Pomerand mettra lui-même fin à ses jours au début de l'été 1972. On espère une réédition de ses textes brûlants.


« Je lègue mon dernier cri d’agonie aux écrivains qui depuis des années agonisent afin qu’ils apprennent à se taire pour toujours. Je lègue toutes mes danses dorénavant disponibles aux filles laides qui au cours des bals restent dans les coins et ne sont jamais invitées par personnes. Je lègue ma bonté à mes ennemis afin qu’ils la transmettent aux leurs. (…) » (Gabriel Pomerand, Le testament d’un acquitté, 1951








JLB - 15.11.14


:: 6.11.14 ::

6 novembre 1929
 




Tombe de Jacques Rigaut au cimetière de Montmartre le 6 novembre 2014. On me demande souvent l'emplacement exact de la tombe de Rigaut, le voici : 32ème division. Ligne : Avenue Saint-Charles. N° 17. 446P 1841


JLB - 6.11.14


:: 2.11.14 ::

Pierre Daix (24 mai 1922 - 2 novembre 2014)
 



Pierre Daix, lors du procès David Rousset en 1951 @AFP


"Cher Monsieur,

J'ai reçu votre lettre à mon retour à Paris. Je ne puis malheureusement guère vous aider parce que je ne sais rien d'autre sur Jacques Rigaut que ce que j'en ai écrit. Pour le 42 rue Fontaine, il me semble que l'information m'est venue par Loleh Bellon qui a occupé plus tard cet appartement. Je serai très peu à Paris cet été, mais je lis mes e-mails. Bien à vous. Pierre Daix"


JLB - 2.11.14

 

Boutique DADA

Archives Rigaut

02/2005
03/2005
04/2005
05/2005
06/2005
07/2005
08/2005
09/2005
10/2005
11/2005
12/2005
01/2006
02/2006
03/2006
04/2006
05/2006
06/2006
07/2006
08/2006
09/2006
10/2006
11/2006
12/2006
01/2007
02/2007
03/2007
04/2007
05/2007
06/2007
07/2007
08/2007
09/2007
10/2007
11/2007
12/2007
01/2008
02/2008
03/2008
04/2008
05/2008
06/2008
07/2008
08/2008
09/2008
10/2008
11/2008
12/2008
01/2009
02/2009
03/2009
04/2009
05/2009
06/2009
07/2009
08/2009
09/2009
10/2009
11/2009
12/2009
01/2010
02/2010
03/2010
04/2010
05/2010
06/2010
07/2010
08/2010
09/2010
10/2010
11/2010
12/2010
01/2011
02/2011
03/2011
04/2011
05/2011
06/2011
07/2011
08/2011
09/2011
10/2011
11/2011
12/2011
01/2012
02/2012
03/2012
04/2012
05/2012
06/2012
07/2012
08/2012
09/2012
10/2012
11/2012
12/2012
01/2013
02/2013
03/2013
04/2013
05/2013
06/2013
07/2013
08/2013
09/2013
10/2013
11/2013
12/2013
01/2014
02/2014
03/2014
04/2014
05/2014
07/2014
08/2014
09/2014
10/2014
11/2014
12/2014

 

 

Autre site du même auteur :

Emmanuel Bove,
la vie comme
une ombre

 

  

 

 

 

 

Powered by Blogger

 

Webdesign Emma Rebato - 2005